C'est en voyant traîner les fiches de recherche qui m'ont servi pour les cours d'analyse que j'ai eu l'idée de partager ces fameuses fiches avec vous, pour ceux qui en auraient besoin pour leurs recherches... On inaugure donc avec un célèbre compositeur...

 

Au fait, si la musique ne vous dérange pas pour lire, je vous invite à ouvrir un des liens du II pour vous imprégner un peu de cette magnifique musique qu'est celle de J. S. Bach.

001 - J 

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)

I - Biographie résumée

003 - Vater

Jean-Sébastien Bach est un compositeur baroque de nationalité allemande. Il est né le 21 mars 1685 à Eisenach (Thuringe, Allemagne) d'une famille qui, au total, comptait 80 musiciens, dont la moitié organistes. Jean-Sébastien, quant à lui, fut le 8ème enfant de Johann Ambrosius Bach (ci-à droite sur la photo) et de sa femme Maria Elisabetha. Sa mère était issue d'une famille de musiciens et son père lui-même violoniste et trompettiste.

Enfant, il s'initie au violon avec son père et à l'orgue avec son oncle. Sa mère meurt en 1694 (il avait alors 9 ans), et son père un peu plus tard, en février 1695 ; la famille est alors séparée, et Jean-Sébastien placé chez son frère aîné, Johann Christoph. Dès l'âge de 15 ans, il est admis au Mettenchor (choeur de matines) qui lui permet d'étudier gratuitement au lycée. Il en profite pour se rendre à Hambourg où il pourra assister à des concerts, et pour perfectionner sa pratique de l'orgue.

Dès 1702, il obtient ses premiers postes en tant qu'organiste et violoniste chez des ducs. Il part ensuite pour Arnstadt, fief de sa famille, où il devient organiste titulaire.

005 - Maria BarbaraEn 1707, c'est à Mulhausen qu'il obtient ce poste.

C'est cette même année, plus précisément le 17 octobre 1707, qu'il se marie, avec une de ses cousines : Maria Barbara (sur la photo de droite). De ce mariage naîtront sept enfants, dont deux, Wihlelm Friedmann et Carl Philip Emmanuel, deviendront  à leur tour compositeurs (leurs oeuvres, d'ailleurs, bien que moins célèbres que celles de leur père, sont encore connues de nos jours).

En 1708, il publie pour la première fois une oeuvre : il s'agit de la cantate "Gott ist mein König".

008 - Anna Magdalena

En 1714, il devient Konzertmeister à Weimar, où il compose la majorité de son oeuvre pour orgue et musique religieuse. Après des disputes avec le duc de Weimar, il part pour la cour d'Anhalt-Coethen où il obtient la charge de Kappelmesiter.


Bach part à Leipzig en
1723 ; là-bas, il continue de composer de la musique religieuse et entreprend de publier ses oeuvres. En 1720, sa femme meurt alors qu'il est absent, en voyage avec le prince. L'année suivante, il se remarie avec Anna Magdalena Wickeln, une jeune chanteuse qui lui donnera 17 enfants. Le dernier d'entre eux, Johann Christian, fut le dernier des trois fils compositeurs de J. S. Bach.

Atteint de cataracte, il subit deux opérations avant de mourir le 28 juillet 1750.

 

Biographies rédigées sur d'autres sites :

  • Sur le site "Musicologie" (biographie bien rédigée, très complète mais très longue)
  • Sur le site "pianobleu" (biographie assez succinte, qui va à l'essentiel ; de ce fait, il manque peut-être quelques éléments)
  • Sur Wikipédia (comme d'habitude sur Wiki, très savant et complet mais aussi très très long)

 

II - Ses principales œuvres en vidéo

Dans les vidéos que je vous propose, je m'attacherai à vous montrer des interprétations exclusivement sur clavecin ; loin de moi l'idée de dénigrer les grands pianistes s'étant attaqués avec courage à un répertoire qui n'est pas des plus aisés (Glenn Gould en est l'exemple le plus notable), mais - on me traitera sûrement de puriste - je reste attachée aux instruments d'époque et aux interprétations gardant leur sens historique.

L'œuvre de Bach est, il faut bien le dire, considérable. Avec pas moins de 1 120 BWV, elle est (je crois) une des plus importantes de la musique dite "classique". Les œuvres les plus remarquables en sont : 

  • La messe en si mineur (BWV 232) => Agnus Dei de cette messe, chanté par Andreas Scholl + une version intégrale dirigée par Nikolaus Harnoncourt
  • Lemagnificat (BWV 243) => Et misericordia, 6ème mouvement de ce Magnificat, par le Baroque Orchestra d'Amsterdam + version intégrale dirigée (encore) par Nikolaus Harnoncourt
  • Lespassions selon Saint-Jean (BWV 245) et Saint-Matthieu (BWV 244) => La cantate Erbarme dich, mein Gott extraîte de la passion selon Saint-Matthieu et chantée par Delphine Galou + une version intégrale de la passion selon Saint-Matthieu + une version intégrale de la passion selon Saint-Jean
  • Oratorio de Noël (BWV 248) => version intégrale 
  • Les ô combien nombreux cantates et motets => Jesus, bleibet mein Freude (Jésus, que ma joie demeure), BWV 147 - 7
  • Les suites pour orchestre (BWV 1 066 à 1 069) => Badinerie de la 2ème suite en si m par le Croatian Baroque ensembleSarabande de la 3ème suite en Ré M (aussi connu sous le nom de "Aria on the G string") par l'English Chamber Orchestra
  • Les 6 concertos Brandebourgeois (BWV 1 046 à 1051) : concertos pour ensemble orchestral et plusieurs solistes. Ces concertos diffèrent de par leur forme, leur style... Mais forment quand même un ensemble, une unité. => Le 1er mouvement du 5ème concerto Brandebourgeois pour violon, clavecin et flûte, Orchestra Mozart Bologna dirigé par Claudio Abbado + l'intégrale des concerti Brandebourgeois par le Freiburg Baroque Orchestra
  • Les concertos pour violon (BWV 1041 à 1 043 ; BWV 1 052, 1 056 et 1 064) : BWV 1 041 en La m, BWV 1 042 en Mi M, BWV 1 043  (pour 2 violons) en Ré m, BWV 1 052 en Ré m (aussi une version clavecin de celui-ci), BWV 1 056 en Sol m et BWV 1 064 (pour 3 violons) en Ré M => 1er mouvement (Vivace) du concerto pour 2 violons BWV 1 043, par l'orchestre de chambre du conservatoire de Saint-Pétersbourg1er mouvement (Allegro) du concerto BWV 1 052 pour  violon
  • Les concertos pour clavecin (BWV 1052 à 1 055) : BWV 1 052 en Ré m (existe aussi avec violon soliste), BWV 1 053 en Mi M, BWV 1 054 en Ré M, BWV 1 055 en La M => 2ème mouvement (Larghetto) du concerto BWV 1 055 par Trevor Pinnock et The English Concert + 1er mouvement (Allegro) du concerto BWV 1 052 pour clavecin par Trevor Pinnock et The English Concert baroque Orchestra
  • Le clavier bien tempéré, en 2 volumes (BWV 846 à 893) : la notion musicale de tempérament est, en musique, une question qui se rapporte à l'accord des instruments. Le problème est le suivant : dans notre système tonal, celui exclusivement utilisé par les compositeurs jusqu'au XXème siècle, les demi-tons chromatiques et diatoniques n'ont pas même valeur (un sol dièse, par exemple, est théoriquement plus haut qu'un la bémol). Or sur un instrument à clavier - à l'époque, l'orgue ou le clavecin - , ces deux demi-tons se jouent sur une seule et même note. Comment accorder alors les instruments ? Pendant longtemps, on a décidé de faire sonner "juste" la majorité des intervalles, au détriment de certains autres. Mais de ce fait, certains accords étaient très faux, et de ce fait, certaines tonalités inutilisables. C'est vers l'époque de Bach qu'on a opté pour une méthode d'accord qui répartissait plus ces écarts de justesse, permettant ainsi de jouer dans toutes les tonalités... D'où le clavier bien tempéré ! => 2ème prélude et fugue, en do m, du 1er livre BWV 847 par Kenneth Gilbert + 6ème prélude et fugue, en ré m, du 1er livre BWV 851 par Kenneth Gilbert
  • L'Art de la Fugue (BWV 1 080) => Contrepoint 12 (Rectus et Inversus) par l'ensemble Hespérion XXI dirigé par Jordi Savall + enregistrement intégral de L'art de la Fugue par Herbert Tachezi à l'orgue
  • Les 6 suites anglaises (BWV 806 à 811) => 1ère suite anglaise par Alan Curtis Zell
  • Les 6 suites françaises (BWV 812 à 817) => Allemande de la 4ème suite en Mib BWV 815 par Ernst Stolz (vidéo un peu étrange mais bien quand même)
  • Les inventions et sinfonies (BWV 772 à 801) : 15 inventions (à 2 voix) et 15 sinfonies (à 3 voix) forment ce recueil. Les deux séries suivent le même ordre de tonalités : do M, do m, ré M, ré m, Mib M, Mi M, Mi m, Fa M, Fa m, Sol M, sol m, La M, la m, SibM, Si m => 15ème invention (si m) BWV 786 par Peter Serkin  + 11ème sinfonie (sol m) BWV 797 par Peter Serkin + intégrale des inventions et sinfonies par Zuzana Růžičková
  • Les variations Goldberg (BWV 988) => intégrale des variations Goldberg par Huguette Dreyfus
  • Les partitas pour clavecin (BWV 825 à 830) => Partita 4 BWV 828 par Robert Hill
  • Les suites pour violoncelle solo (BWV 1 007 à 1 012) : BWV 1 007 en Sol M BWV 1 008 en Ré m, BWV 1 009 en Do M, BWV 1 010 en Mib M, BWV 1 011 en Do m, BWV 1 012 en Ré M => très célèbre prélude de la 1ère suite en Sol M par Mstislav Rostropovitch, intégrale des suites pour violoncelle par Yo-Yo Ma
  • Les sonates et partitas pour violon (BWV 1 001 à 1 006) : œuvres que tout bon violoniste a étudié ou étudiera un jour, elles font partie des incontournables du répertoire. Elles contiennent notamment la Chaconne de la 2ème Partita, œuvre d'une longueur et d'une complexité remarquables, parmi les plus dures du répertoire. Sonate 1 BWV 1 001 en sol m, Partita 1 BWV 1 002 en si m, Sonate 2 BWV 1 003 en la m, Partita 2 BWV 1004 en ré m, Sonate 3 BWV 1 005 en do M, Partita 3 BWV 1 006 en Mi M  => Adagio et fugue de la 1ère sonate en sol m par Rachel Podger (sur instrument baroque accordé à 415) + une version de la Chaconne de la 2ème partita en Ré m par Maxim Vengerov & une deuxième version de cette même Chaconne par Isaac Stern (pour chaque pièce, j'essaie de vous trouver ce qui selon moi sont les "meilleurs versions" - bien qu'au fond cela soit intimement lié au goût. Pour cette Chaconne, j'ai trouvé un nombre considérable d'interprétations ; celles-ci sont à la fois fidèles à l'interprétation dans l'esprit baroque - d'ailleurs Vengerov a ici un archet baroque - et sont interprétées avec un grand sens de l'artistique. Je n'ai pas pu les départager - bon j'avouerai peut-être une légère préférence pour la précision presque magique de Vengerov, mais Stern a plus de lié et de conduite. Je vous encourage donc à les écouter deux, et puis même d'autres ! C'est aussi cela qui forme l'esprit critique...)

 

Voilà, j'ai (enfin) fini mon article, après deux jours d'édition, de recherche d'infos et de vidéos... J'espère qu'il vous aura plu. Je comptais l'enrichir encore,mais ce sera pour une autre fois ;) Si vous vous en servez pour vous recherches, merci de laisser un petit commentaire ou quelque chose. Et puis comme d'habitude, n'hésitez pas à donner votre avis, ou à demander si vous pensez que quelque chose mérite d'être rajouté !